Message - VUE DE DÉTAIL

De nouvelles compétences sont nécessaires : l'auto-efficacité, l'esprit d'initiative et les compétences de groupe

Une étude de l'institut Gottlieb Duttweiler se penche sur le contenu éducatif dont nos enfants auront besoin en 2050

 

L'éducation est censée préparer les enfants et les jeunes à l'avenir. Á quoi ressemblera cet avenir semble actuellement très incertain. L'incertitude de l'avenir et la diversité des quatre scénarios élaborés dans l'étude suggèrent qu'il est impossible de préparer les enfants et les jeunes à l'avenir. 

Pour permettre aux enfants et aux jeunes de la façonner, l'étude propose trois catégories de compétences :

  1.  "Savoir" : connaissances de base et savoir ce que l'on ne sait pas. 
  2.  "Vouloir" : l'introspection peut les aider à réfléchir à leurs propres désirs et besoins et à mieux formuler des objectifs - essentiels pour façonner l'avenir. De nouvelles idées sont nécessaires. 
  3.  "Agir" : des actes concrets sont requis. L'auto-efficacité est nécessaire à cet effet : la conviction que l'on peut changer quelque chose grâce à ses propres compétences. Des compétences pratiques - du manuel à l'organisation - sont nécessaires pour la mise en œuvre et des compétences sociales pour prendre et appliquer des décisions au sein du groupe.

Grâce à des projets de groupe pratiques et autosélectionnés, les enfants et les jeunes peuvent acquérir les compétences nécessaires pour oser expérimenter au sein de petites communautés.